Débuter en apiculture

Quelle race d’abeille domestique dois‐je choisir ?

 

Voici les 4 sous‐espèces d'abeilles domestiques présentent en Suisse pour la production du miel (voir les conseils en fin de l’article).

 

Apis mellifera mellifera (Linnaeus, 1758) ou Abeille noire (également appelée A.m. mellifica)

 

L'abeille noire du pays est une très ancienne race d'abeilles. Elle se

caractérise par sa grande taille comparée aux autres sous‐espèces

européennes, son abdomen est particulièrement large et volumineux. La

couleur de ses segments abdominaux est très sombre, brun noir à noir

avec absence de bandes jaunes. C'est une abeille velue à la trompe

particulièrement courte, bien que ce dernier caractère soit variable. Au

cours des millénaires, cette race d'abeille s'est adaptée aux conditions

locales, ce qui lui permet de résister aux hivers rudes et de produire des

quantités de miel équilibrées. Sa bonne aptitude au vol par température basse est un indice d'adaptation locale.

L'interruption de la reproduction en hiver ou par manque de nourriture gêne le développement du varroa, une propriété à nouveau recherchée. L'abeille noire du pays a un instinct de butinage marqué sur de

nombreuses plantes diverses et gère ses réserves de nourriture de façon économe. De pure race, elle est douce. Les éleveurs et apiculteurs d'abeilles noires du pays tentent de conserver la pureté de la race en

menant des projets de protection dans des régions et vallées isolées.

 

Origine et genèse

Les ancêtres de l'abeille noire du pays nous viendraient d'Afrique et auraient travers. le détroit de Gibraltar

pour rejoindre l'Europe. Après la dernière glaciation, ils se seraient répandu des Pyrénées à l'Oural et au nord des Alpes. Jusqu'au milieu du 20e siècle, la race était la seule abeille mellifique au nord des Alpes suisses. Des essaims d'autres races d'abeilles comme la carniolienne, la caucasienne ou encore la Buckfast ont été importés depuis. Vu l'impossibilité de contrôler les accouplements chez les abeilles, il existe désormais beaucoup d'hybrides et les effectifs de pure race ont diminué. Aujourd'hui en Suisse, on trouve environ 35% d'abeilles noires contre 65% d'abeilles appartenant aux races importées.

 

Répartition actuelle

Aujourd'hui, l'abeille noire du pays est pr.sente principalement en Suisse alémanique. On trouve des effectifs

restreints d'Apis mellifera mellifera en Autriche, en Allemagne et en Europe du nord. L'interdiction d'élever d'autres races fait du canton de Glaris une région d'élevage de mellifera de pure souche.

 

 

 

• Apis mellifera carnica (Pollman, 1879) ou Abeille Carnolienne

L'abeille carniolienne tire son nom de la région historique du duché

de Carniole, aujourd'hui en Slovénie, d'où elle est originaire. Elle est

également présente dans les pays voisins comme dans la province

de Carinthie en Autriche. Elle se répandit en Allemagne dans les années

après la Deuxième Guerre mondiale pour y devenir largement majoritaire,

ceci au détriment de l'Apis mellifera mellifera qui était traditionnellement

implantée au nord des Alpes. On explique cette expansion par la

dimension plus importante des colonies et par voie de conséquence, des récoltes de miel en perspective.

L'Apis mellifera carnica est considérée en Slovénie comme un symbole national.

 

Description

Elle est velue, de grande taille, a une longue langue lui permettant d'atteindre une plus large gamme de nectars, et est habituée aux conditions de haute montagne. Elle a un caractère doux (peu agressif), résiste aux hivers rudes et consomme peu. C'est la race qui a la plus forte capacité à hiverner. Elle se développe rapidement au printemps, est résistante aux maladies du couvain (comme la loque européenne) et

ne propolise presque pas. La reine est très prolifique.

Elle est mauvaise bâtisseuse, essaimeuse et a des faiblesses . la nosémose (parasite infectant le tube digestif) et à l'acariose (acarien interne au niveau des trachées).

 

 

 

Apis mellifera ligustica (Spinola, 1806) ou Abeille Italienne

L’abeille italienne ou abeille jaune est apparue au sud des Alpes italiennes.

Elle est sans aucun doute l’abeille la plus r.pandue chez les apiculteurs dans le monde grâce à, notamment, son adaptabilité aux différents climats, bien qu'elle s'avère moins productive dans les zones tropicales humides et les zones de grand froid. Pour exemple, elle est présente dans 75% du cheptel australien, 20% du cheptel français, contre 60% du cheptel chinois. Originaire du bassin italien, entre les Alpes et la Méditerranée.

Avantages : Très appréciés par les professionnels, étant donné qu’elle est douce, possède une aptitude moyenne pour les récoltes puisque sa langue atteint 6.50mm, elle est simple à travailler, son couvain est abondant et précoce et est idéale pour la fabrication de paquet d’abeille, ainsi que de gelée royale.

Défauts : Par contre elle est pillarde, sensible aux maladies, aux baisses de température pendant l’hivernage

et se révèle très agressive lorsqu’elle est croisée, notamment avec des mâles de l’abeille noir.

 

 

 

• Abeille Buckfast

La Buckfast est obtenu par le croisement des sous‐espèces d'abeilles Apis mellifera mellifera et Apis mellifera ligustica, créé dans l'abbaye du même nom (à Buckfastleigh, dans le Devon), par le moine chargé de la

miellerie, le frère Adam (Karl Kehrle, 1898‐1996). Il s'agissait pour lui d'améliorer la race locale décimée par la maladie de l'île de Wight (causée par la "mite trachéale" Acarapis woodi).

Le frère Adam croisa plusieurs variétés résistantes, importées de diverses régions du monde, pour obtenir une abeille excellente butineuse, propre, peu agressive et peu essaimeuse, qualités réclamées par les apiculteurs.

Son seul défaut est sa tendance à tartiner l'intérieur de la ruche de propolis et à fixer les rayons ensemble, ce qui peut g.ner l'exploitation.

Elle est aujourd'hui très largement répandue dans le monde entier. Son cahier des charges nécessite une sélection continuelle, afin de cumuler le maximum de qualités des différentes races ou lignées en écartant

leurs défauts. Les qualités et les performances s'améliorent au fil du temps.

 

Buckfast est une marque déposée dans plusieurs pays de l'Union européenne, dont la France depuis le 8 avril 1981, par Raymond Zimmer. La marque a été revendue à Dominique Froux en décembre 1994. Elle a été rachetée en août 2014 par la sas Buckfast France, propriété de Mme Marie‐France Thiry et Mr Dominique Thomine.

 

Source : Fondation suisse pour la diversité patrimoniale et génétique liée aux végétaux et aux animaux.

https://www.prospecierara.ch/fr/animaux/abeille‐noir‐du‐pays

http://theses.vet‐alfort.fr/telecharger.php?id=256

http://www.bee‐evolution.com/fiches‐techniques/?L‐abeille‐italienne‐ou‐abeille

 

Nous vous recommandons de choisir l’Apis mellifera carnica comme le conseille la Société Romande d'Apiculture (SAR). Car c’est la plus adapt.e et répandue en Suisse romande et qu’il existe plusieurs stations de fécondation. En choisissant une autre sous‐espèce, il sera plus difficile de maintenir la lignée.

 

Cependant, il est conseillé de se renseigner sur le type d’abeille que les apiculteurs utilisent dans un rayon de 3 km pour éviter les croissements.

A partir d’une altitude de plus de 1000 m, l’abeille noire Apis mellifera mellifera sera plus conseillée car elle est très adaptée à la rudesse de l’hiver et demande moins de soin à la colonie. De plus, elle est très active durant les quelques mois estivaux en montagne.